- Le produit utilisé doit être à la concentration recommandée.
- L’instrument contaminé doit être immergé immédiatement.
- L’immersion doit être totale.
- Les instruments articulés sont déposés en position ouverte.
- Si les instruments sont très souillés il faut renouveler la solution.
- Après chaque bain, les bacs de trempage sont nettoyés et séchés .
- La température du bain ne doit pas excéder 30° :une température plus élevée fixe les protéines.
- Les instruments ne doivent jamais être directement plongés dans l’eau ou dans un détergent mal étudié qui accélère les phénomènes de corrosion et qui n’est pas du tout efficace.
- La solution doit être compatible avec les métaux des instruments
- La concentration de la solution ne doit pas être augmentée.
- La charge ne doit pas être enrichie en souillures
- Il faut respecter une certaine distance entre les instruments dont les métaux composants sont différents.

Nettoyage Après le temps de trempage, les instruments doivent être abondamment rincés à l’eau courante à moins de 30° pendant 5 minutes
Avant de procéder au nettoyage l’instrumentation doit être triée par famille ( métal, verre,…)

Le nettoyage est une opération physico- chimique visant à éliminer les matières organiques ou minérales des surfaces ou des objets. C’est une étape primordiale qui permet de faciliter la procédure de stérilisation. Ainsi, tous les instruments stérilisés doivent être préalablement correctement décontaminés et nettoyés à l'aide d'un détergent (Nettoyeur ultrasons).
Il existe évidemment plusieurs moyens :

- le nettoyage aux ultras sons (6,7) : par effet de cavitation, toutes les particules souillées vont être éliminées à la température de 40-45° pendant 3 minutes . Cette méthode semble être la plus efficace et sûre car elle réduit le risque de projections des aérosols ou des éclaboussures, ainsi que celui de blessures pouvant être occasionnées par la manipulation des instruments tranchants. Elle permet également de diminuer le temps de contact avec les surfaces contaminées. Mais ne nous leurrons pas! Cette technique n’est pas accessible dans un cabinet de ville car l’infrastructure est lourde à acquérir, excepté pour les bacs à ultrasons de petite taille et qui peuvent être utilisés pour la petite instrumentation.
- le nettoyage à la machine à la laver (5) : il s’agit de la thermodésinfection. Le nettoyage se fait selon le principe de la machine à laver qui a l’avantage de rincer et sécher correctement les instruments après le cycle de nettoyage.
- le nettoyage manuel (4,8) : efficace pour les instruments composés de plusieurs éléments. Les moyens utilisés sont simples et accessibles. Il faut pour cela une brosse souple munie d’un manche pour nettoyer le matériel .

A ce stade, il est important de contrôler les résidus éventuels pour réitérer une nouvelle phase de nettoyage.
Ce contrôle permettra d’éliminer toute trace de souillures ou de produit de décontamination, pouvant provoquer par sa concentration accrue un risque de corrosion chimique au moment de la stérilisation (Unit dentaire).

Rinçage et séchage
Les instruments doivent être rincés abondamment sous l’eau courante afin d’éliminer tout résidu ou tache de désinfectant.
Les instruments doivent être placés sur des serviettes de tissu non pelucheux propres et sèches et essuyés par une autre serviette afin que le séchage soit le meilleur car toute trace d’eau peut tacher rouiller ou émousser l’instrument(9) .

Au cours de cette étape, les instruments sont vérifiés quant à la qualité du nettoyage et seront entretenus c’est à dire que les instruments articulés seront lubrifiés, les instruments tranchants seront aiguisés…